Autre
J'aime

Avez-vous encore confiance que la hausse du prix de l’or se poursuivra?

Martin Noël
26 avril, 2011
817 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 5 minutes
no-cover

Le XGD est le fonds négocié en bourse qui vise à reproduire le rendement de l’indice aurifère mondial S&P/TSX. Les titres qui le composent proviennent d’émetteurs mondiaux du secteur de l’or. Par conséquent, si vous croyez que la hausse du prix de l’or se poursuivra, le XGD devrait bien performer au cours des prochains mois. Le vente d’options d’achat couvertes est une stratégie qui permet de tirer avantage d’une hausse dans le prix du titre jusqu’au prix de levée de l’option d’achat vendue. La stratégie offre la possibilité de réaliser un profit même si le titre fait du surplace, c’est ce qu’on appelle le rendement statique. Finalement, la vente des options d’achat offre une légère protection en cas de baisse qui est égale la prime reçue. D’un autre côté, nous ne savons jamais quand les bulles éclateront et cela est vrai également pour l’or. À cet égard, l’achat d’option de vente viendrait annuler le risque lié à l’éclatement de la bulle. La stratégie de vente d’options d’achat couvertes devient ainsi la stratégie du cylindre ou « collar » en anglais.

En date du jeudi 21 avril 2011, les options suivantes étaient disponibles :

XGD = 25,71 $
XGD SEP 28 Call = 0,73 $
XGD SEP 24 Put = 0,87 $

La stratégie du cylindre est construite par :
• l’achat de 100 parts XGD à 25,71 $
• la vente de 1 XGD SEP 28 Call à 0,73 $, et
• l’achat de 1 XGD SEP 24 Put à 0,87 $

La stratégie nécessite un investissement de 25,85 $ l’action (25,71 $ – 0,73 $ + 0,87 $) ou de 2 585 $ au total.

Le profit maximal de 215 $ est obtenu à l’échéance si le titre est supérieur au prix de levée de 28 $ des calls vendus ([28 $ – 25,85 $] x 100 parts). La perte maximale de 185 $ est obtenue à l’échéance si le titre est inférieur au prix de levée de 24 $ des puts achetés ([25,85 $ – 24 $] x 100 parts)
Le résultat peut être observé dans le graphique suivant :

Nous constatons que la profitabilité de la stratégie oscille à l’intérieur d’un cylindre (d’où son nom) qui limite les gains à la hausse et les pertes à la baisse. C’est une stratégie idéale pour ceux qui croient encore au potentiel d’un titre mais qui veulent protéger la valeur ou les profits des actions qu’ils détiennent.

Comme toujours avant de mettre en place des stratégies d’options assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêts à en assumer tous les risques.

Revue de la semaine

La semaine a commencé sur une mauvaise note, suite à l’annonce surprise de l’agence Standard and Poor’s que la dette des États-Unis avaient désormais une chance sur trois de perdre sa note « AAA » dans les deux prochaines années. Cependant, comme cette nouvelle ne faisait que confirmer ce tous les intervenants du marché savaient déjà, cette baisse s’est transformée en une opportunité d’achat. Le XIU a terminé en hausse de 1,47%, le XFN a gagné 0,69%, le XEG a ajouté 1,50%, et le XGD a progressé de 1,82%. Le dollar américain a perdu 0,68%.

Les tendances pour le XIU et le XEG sont toujours à la baisse, alors qu’elles sont à la hausse le XFN et le XGD. La tendance du dollar américain est toujours à la baisse.

Le tableau suivant illustre le prix de fermeture en date du jeudi 21 avril ainsi que la tendance principale à moyen terme (un mois ou plus).

XIU XFN XEG XGD $USDCAD
2011-04-21
20,06 $
24,65 $
21,59 $
25,71 $
95,28
2011-04-15
19,77 $
24,48 $
21,27 $
25,25 $
95,93
Variation
+0,29 $
+0,17 $
+0,32 $
+0,46 $
-0,65
Variation %
+1,47%
+0,69%
+1,50%
+1,82%
-0,68%
Tendance
Baisse Hausse Baisse Hausse Baisse

Bonnes transactions et bonne semaine!

Martin Noël
Martin Noël http://lesoptions.com/

Président

Corporation Financière Monetis

Martin Noël a obtenu un MBA en services financiers de l'UQÀM en 2003. La même année, il a reçu le Brevet de l'Institut des banquiers canadiens et la Médaille d'argent pour ses efforts remarquables dans le cadre du Programme de formation bancaire professionnelle. Monsieur Noël a commencé sa carrière dans le domaine des instruments dérivés en 1983 à titre de mainteneur de marché sur options, sur le parquet de la Bourse de Montréal, pour le compte de diverses firmes de courtage. Il a également occupé le poste de spécialiste sur options et, par la suite, de négociateur indépendant. En 1996, monsieur Noël est entré au service de la Bourse de Montréal à titre de responsable du marché des options où il a contribué au développement du marché canadien des options. En 2001, il a participé à la création de l'Institut des dérivés de la Bourse de Montréal où il a œuvré à titre de conseiller pédagogique. Depuis 2005, Martin est chargé de cours à l'UQÀM où il enseigne un cours sur les instruments dérivés au deuxième cycle. Depuis mai 2009, il est président à temps plein de la CORPORATION FINANCIÈRE MONÉTIS, une société active dans la négociation professionnelle et en communication financière. Martin agit comme collaborateur régulier en matière d’options pour la Bourse de Montréal.

410 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut