Autre
J'aime

La stratégie de la roue

Tony Zhang
9 mai, 2022
460 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 11 minutes
La stratégie de la roue

L’investisseur boursier est en recherche constante de placements qui maximiseront l’appréciation du capital et les revenus. Mais il est parfois difficile de trouver le bon équilibre entre ces deux éléments, ce qui peut souvent mener à des compromis difficiles. Cela dit, il existe deux stratégies sur options qui peuvent permettre de générer un flux de revenu supplémentaire à partir d’un placement en actions. En effet, il est possible de tirer un revenu additionnel à l’acquisition d’un titre ou pendant qu’on le détient grâce à une option de vente couverte par des liquidités et à une option d’achat couverte. On appelle couramment « stratégie de la roue » la combinaison de ces deux stratégies. Dans ce billet, nous vous présenterons le fonctionnement de cette stratégie et des exemples de la façon dont on peut tirer un revenu à partir d’une position sur actions.

La stratégie de la roue est à la fois une stratégie de génération de revenu et d’acquisition d’actions étant donné qu’elle combine la vente d’options de vente couvertes par des liquidités et d’options d’achat couvertes. Grâce à cette stratégie à long terme, l’investisseur peut obtenir des actions au rabais systématiquement (avec les options de vente couvertes par des liquidités) et, s’il reçoit un avis d’assignation, les acheter au prix de levée et vendre ensuite des options d’achat couvertes pour générer un revenu. Cela dit, avant de se lancer, l’investisseur doit connaître tous les tenants et aboutissants de la vente d’options de vente couvertes par des liquidités et d’options d’achat couvertes. La stratégie s’exécute en trois temps :

  1. Vendre à répétition des options de vente couvertes par des liquidités (pour recevoir la prime) jusqu’à l’assignation, après quoi les actions sont achetées au prix de levée.
  2. Vendre des options d’achat couvertes pour générer un revenu stable jusqu’à la levée des options, les actions étant vendues au prix de levée.
  3. Répéter.

Avec cette stratégie, l’investisseur tire un revenu d’abord des primes qu’il reçoit en attendant de prendre une position acheteur sur 100 actions, et ensuite des primes touchées à la vente des options d’achat couvertes. Une fois les options d’achat levées, l’investisseur tire un profit de la plus-value de l’action et des primes reçues, comme le montre l’exemple suivant.

 

Exemple

L’action $BMO se négocie à 100 $.

Objectif : acheter l’action $BMO à 98 $, avec un cours cible de 110 $.

 

 

Dans cet exemple, on achète l’action $BMO en payant 3 $ de moins que si l’on avait eu recours à un ordre à cours limité. La perspective idéale pour cette stratégie est celle d’un repli à court terme du cours de l’action avant la reprise d’une hausse à long terme. Les perspectives de l’investisseur devraient être neutres ou légèrement baissières à court terme, mais haussières à long terme. Si l’action n’atteint pas le prix de levée à l’échéance et qu’il n’y a pas d’assignation, l’investisseur conservera la prime touchée, qui constitue un revenu. On peut répéter l’opération après l’échéance pour générer un flux de revenu. S’il réussit à acheter l’action à 98 $, l’investisseur peut commencer à vendre des options d’achat couvertes en vue de vendre l’action après une reprise vigoureuse et de maximiser la plus-value :

 

À la levée de l’option de vente, l’investisseur se porte acquéreur de 100 actions $BMO dont le cours est établi à 98 $.

Objectif : profiter de la reprise pour vendre l’action $BMO 110 $.

L’investisseur vend une option d’achat couverte au prix de levée de 110 $ contre une prime de 1 $.

 

Dans cette stratégie, le profit réalisé correspond à la différence entre les prix de levée, majorée de la somme des primes reçues.

 

Limites de la stratégie de la roue

Il faut de la patience. Habituellement, les opérations ne sont exécutées qu’à l’échéance.

Des occasions pourraient échapper à l’investisseur – si le cours ne descend pas assez, l’investisseur ne sera pas en mesure de réaliser l’achat des actions au prix réduit espéré. De plus, la hausse du cours pourrait dépasser de beaucoup le prix de levée de l’option d’achat couverte, de sorte que le gain excédentaire échapperait à l’investisseur.

La négociation doit se faire par blocs de 100 actions.

 

Bonnes pratiques et conseils

  • Vendre des options à courte échéance pour tirer le maximum de l’érosion de la valeur temps (de quatre à sept semaines).
  • Choisir un prix de levée audacieux (delta élevé) pour les options de vente couvertes par des liquidités.
  • Choisir un prix de levée prudent (delta peu élevé) pour les options d’achat couvertes.
  • Recourir aux rapports d’OptionsPlay sur les options d’achat couvertes et les options de vente en position vendeur optimales.

 

Les rapports d’OptionsPlay sur les revenus sont conçus pour aider les investisseurs à tirer le maximum de la stratégie de la roue. Grâce au rapport sur les positions vendeur sur options de vente, les investisseurs peuvent acheter les actions qu’ils veulent à bon prix. Le rapport sur les options d’achat couvertes permet également de connaître l’échéance et le prix de levée optimaux pour générer un revenu stable. Ces deux rapports sont actualisés chaque jour, sont conformes aux bonnes pratiques et font état des données pertinentes (rendements bruts et annualisés, volatilité implicite, écart par rapport au prix de levée), en plus d’offrir un lien vers l’opération sur OptionsPlay.

 

Tirer le maximum de la stratégie de la roue grâce aux rapports sur le revenu d’OptionsPlay :

 

 

Profitez d’un accès gratuit à OptionsPlay Canada :

www.optionsplay.com/tmx

 

Mise en garde :

Les stratégies présentées dans ce billet de blogue ne sont présentées qu’à des fins d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations d’acheter ou de vendre quelque valeur mobilière que ce soit. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies sur options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêt à en assumer tous les risques.

© Bourse de Montréal Inc., 2022. Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire, de distribuer, de vendre ou de modifier le présent document sans le consentement préalable écrit de Bourse de Montréal Inc. Les renseignements qui figurent dans le présent article sont fournis à titre d’information seulement. Les points de vue, les opinions et les conseils contenus dans le présent article sont uniquement ceux de l’auteur. Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées ne garantissent l’exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent article et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l’utilisation qui pourrait en être faite. Le présent article ne vise aucunement à offrir des conseils d’ordre juridique, comptable, fiscal ou financier ou encore des conseils de placement, entre autres, et on ne devrait pas s’y fier à de telles fins. L’information présentée ne vise pas à encourager l’achat de titres inscrits à la Bourse de Montréal, à la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article. Bourse de Montréal et MX sont des marques déposées de Bourse de Montréal Inc. Corporation canadienne de compensation de produits dérivés et CDCC sont des marques de commerce de la Corporation canadienne de compensation de produits dérivés et sont utilisées sous licence. TMX, le logo de TMX, « The Future is Yours to See. » et « Voir le futur. Réaliser l’avenir. » sont des marques déposées de TSX Inc. et elles sont utilisées sous licence.  Toutes les autres marques déposées qui figurent dans la présente appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Tony Zhang
Tony Zhang http://tmx.optionsplay.com

Chef de la stratégie liée aux produits

OptionsPlay

Tony Zhang est un spécialiste du secteur des services financiers possédant plus d’une dizaine d’années d’expérience dans des postes liés au développement de produits, à la recherche et à la stratégie de marché pour les marchés des actions, des changes et des dérivés. À titre de chef de la stratégie liée aux produits d’OptionsPlay, Tony dirige actuellement la recherche et le développement pour la plateforme OptionsPlay Ideas & Portfolio. Animé par sa passion pour la technologie financière et le développement de produits, il a offert aux clients et aux utilisateurs servis par OptionPlay des solutions innovatrices et repensées. Il avait auparavant travaillé pendant 7 ans à FOREX.com, où il s’est formé aux marchés financiers et à la recherche en tant que stratège de marché spécialisé dans les marchés d’actions et de dérivés de change.

70 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut