Concepts
1

Le secret pour générer un revenu constant au moyen des options

Tony Zhang
19 mars, 2018
458 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 5 minutes
Le secret pour générer un revenu constant au moyen des options

Le succès de toute stratégie de négociation sur actions ou sur options repose sur la constance. C’est vrai en ce qui concerne l’analyse de l’action ou de la part de FNB sous-jacente, tout comme pour le choix de la stratégie adéquate. L’emploi d’une méthode systématique comme l’analyse technique ou l’analyse fondamentale permet d’obtenir des données fiables et cohérentes. Le même principe s’applique au choix d’une stratégie de négociation, notamment au chapitre de la gestion du risque et des liquidités.

Dans le cas des stratégies sur options génératrices de revenu qui ont un potentiel de rendement limité, la constance devient l’élément premier à considérer pour effectuer un choix. Le meilleur moyen de gagner en constance est d’employer la même méthode de sélection des échéances et des prix d’exercice pour chaque opération. En recourant à une méthode uniforme de sélection des échéances et des prix d’exercice et en la doublant d’un solide plan de gestion du risque et des liquidités, l’investisseur obtiendra des résultats plus constants à l’issue de ses opérations.

 

Choix des échéances

Les opérations axées sur la génération de revenu, comme la vente d’options d’achat couvertes, la vente d’options de vente et l’établissement d’écarts créditeurs, visent à tirer profit de l’érosion de la valeur temps, qui s’accélère dans le mois précédant l’échéance. Dans l’idéal, une telle stratégie devrait impliquer des options dont l’échéance restante est de deux à quatre semaines. N’oublions pas que si les options à très court terme affichent l’érosion de la valeur temps la plus prononcée, elles entraînent en revanche des frais d’opération beaucoup plus élevés par rapport au revenu généré.

 

Choix des prix d’exercice

La méthode idéale pour choisir les prix d’exercice consiste à se fier au delta ou à la probabilité de profit. Ces deux indicateurs varient selon la volatilité implicite, ce qui permet de normaliser les prix d’exercice selon la hausse ou la baisse de la volatilité.

Exemple : Si vous vendez une option d’achat couverte ou une option de vente dont le delta est de 20, vous aurez systématiquement une probabilité d’assignation de 20 %. Par contre, si vous suivez une méthode qui consiste à choisir un prix d’exercice à 5 % au-dessus du cours du marché, vous obtiendrez des résultats disparates : un même écart de 5 % est en effet bien différent selon qu’on se trouve ou non en période d’annonce des résultats financiers. Les données de contrôle ex post des dix dernières années ont démontré que le delta donne une estimation fiable de la probabilité que le cours d’un titre se trouve au-dessus (ou en dessous, selon le cas) du prix d’exercice.

Si vous établissez des écarts créditeurs, vous gagnerez en constance en prenant pour repère la probabilité de profit associée au point d’équilibre.

Exemple : Si vous choisissez des prix d’exercice qui font en sorte que la probabilité de profit associée à votre point d’équilibre est de 80 %, vos écarts créditeurs seront profitables dans 80 % des cas.

Enfin, peu importe la stratégie, l’investisseur qui souhaite réussir doit absolument se doter d’un plan de sortie avant d’exécuter son opération. Les stratégies de génération de revenu comportant généralement un risque plus élevé que le revenu généré, la gestion du risque est d’autant plus importante. L’adoption de règles – par exemple le dénouement de toute position dont la perte ou le profit non réalisé dépasse la prime touchée – aide à prévenir les opérations désastreuses qui font perdre des semaines, voire des mois de revenus. En outre, pour éviter de faire sauter votre compte, ne risquez jamais plus de 1 % à 3 % de sa valeur totale sur une seule opération.

Tony Zhang
Tony Zhang http://tmx.optionsplay.com

Chef de la stratégie liée aux produits

OptionsPlay

Tony Zhang est un spécialiste du secteur des services financiers possédant plus d’une dizaine d’années d’expérience dans des postes liés au développement de produits, à la recherche et à la stratégie de marché pour les marchés des actions, des changes et des dérivés. À titre de chef de la stratégie liée aux produits d’OptionsPlay, Tony dirige actuellement la recherche et le développement pour la plateforme OptionsPlay Ideas & Portfolio. Animé par sa passion pour la technologie financière et le développement de produits, il a offert aux clients et aux utilisateurs servis par OptionPlay des solutions innovatrices et repensées. Il avait auparavant travaillé pendant 7 ans à FOREX.com, où il s’est formé aux marchés financiers et à la recherche en tant que stratège de marché spécialisé dans les marchés d’actions et de dérivés de change.

8 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *