Autre
J'aime

Le marché des devises et les stratégies sur options USX décortiqués

Bourse de Montréal
15 juin, 2021
155 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 18 minutes
Le marché des devises et les stratégies sur options USX décortiqués

Si vous avez déjà négocié des options sur actions mais que vous recherchez maintenant une nouvelle catégorie d’actifs, vous vous demandez peut-être s’il est possible de fusionner l’exposition aux taux d’intérêt, aux marchandises, aux cryptomonnaies, aux facteurs géopolitiques et à l’économie mondiale. 

En fait, vous venez tout juste de décrire le marché des devises (FX) et, en particulier, les options sur le dollar américain par rapport au dollar canadien (qui se négocient à la Bourse de Montréal sous le symbole USX). Voici un survol du marché des devises ainsi que de quelques stratégies sur options à prendre en considération lorsque l’on négocie les options USX.

Les devises : différentes appellations pour une même notion

Le marché des devises est aussi connu sous les différents noms de marché des changes, paires de monnaies, taux de change, cours de change, forex et FX. Peu importe l’appellation utilisée, chaque paire de devises correspond à un ratio, soit la valeur de la monnaie d’un État ou d’un bloc d’États par rapport à celle d’un autre.   

Chaque jour, les monnaies donnent lieu à des échanges totalisant en moyenne plus de 5 000 milliards de dollars. Les principales paires de devises formées du dollar canadien (CAD), du dollar américain (USD), de la livre sterling (GBP), du yen japonais (JPY), de l’euro (EUR) et d’autres monnaies sont liquides et dynamiques. Avant d’entrer dans les détails des options USX (les options d’achat et de vente sur la valeur du dollar américain, cotées en dollars canadiens), il importe de bien comprendre certains des fondements du marché des devises.

  • Paires de devises. Sur le marché des devises, les paires sont cotées sous forme de ratios. Par exemple, si la paire USD/CAD se négocie à 1,2540, cela signifie qu’il faut 1,25 CAD et 4/10 d’un cent pour acheter un dollar américain. Pour procéder à l’échange inverse, il faut inverser la paire. Ainsi, la paire CAD/USD serait de :
    1/1,2540 = 0,7974.
    Dans cet exemple, il faut un peu moins de 0,80 USD pour acheter un dollar canadien.
  • Écarts de taux d’intérêt. D’où provient la valeur de ces devises? Elle découle essentiellement des différents taux d’intérêt en vigueur dans les deux pays qui composent la paire, ainsi que des prévisions pour ces taux d’intérêt. Une hausse des taux d’intérêt au Canada par rapport aux États-Unis augmenterait, toutes choses étant égales par ailleurs, la valeur du dollar canadien par rapport à celle du dollar américain. 
  • Facteurs économiques fondamentaux. Les prévisions relatives aux taux d’intérêt reposent sur les facteurs économiques fondamentaux, de sorte que toute publication de données ou intervention de la part d’un dirigeant d’une banque centrale peut faire bouger le marché. De plus, dans le cas du dollar canadien, les marchandises comme le pétrole brut, l’or ou, pour prendre un exemple plus récent, les cryptomonnaies, jouent également un rôle. Les marchandises sont un moteur clé de la croissance, mais les marchés mondiaux sont cotés en dollars américains. Donc, d’une certaine façon, les fluctuations du dollar canadien peuvent servir de substitut à celles des marchandises (voir la figure 1).

FIGURE 1: INVERSE CORRELATION.

FIGURE 1 : CORRÉLATION INVERSE. La force du pétrole brut établie en dollar américain (ligne mauve) est en corrélation avec le dollar canadien (et en corrélation inverse à la paire de devises USD/CAD). Source du graphique : TradingView.

De légères différences par rapport aux actions

Si vous envisagez de négocier des devises, vous aurez intérêt à en comprendre les différences par rapport aux actions. Tout d’abord, les devises tendent à faire un retour à la moyenne. Dans le langage des négociateurs, cela signifie que même si les devises connaissent des tendances et des cycles comme les actions, ces dernières prennent généralement de la valeur avec le temps. À l’inverse, les devises tendent à fluctuer autour d’une fourchette. 

Si vous négociez des options sur actions, vous savez que la volatilité implicite dévie du côté de la baisse. Parce que la valeur des actions augmente graduellement par défaut – en chutant à l’occasion en raison de mouvements de panique –, les options de vente dont le prix de levée est inférieur au cours actuel présentent souvent une plus grande volatilité implicite. Certains négociateurs disent que les actions prennent les escaliers pour monter et l’ascenseur pour descendre. 

En revanche, les marchandises périssables tendent à afficher une déviation du côté de la hausse, puisque les négociateurs craignent de ne pas disposer d’une quantité suffisante de ces marchandises et cherchent à éviter cette situation. Ce n’est bien sûr pas toujours le cas, mais il s’agit d’une tendance générale.    

Sur le marché des devises, la déviation peut fluctuer en fonction de la dynamique de l’offre et de la demande qui a cours. En général, toutefois, les options USX (fondées sur la paire USD/CAD) affichent une légère déviation vers les options d’achat associées à une hausse du cours.

Une autre différence entre les options USX et les options sur actions se situe dans la taille des contrats et de l’unité minimale de fluctuation des prix (ou « échelon de cotation »). Les contrats d’options sur actions ont une taille unitaire de 100 actions. La taille de contrat d’une option USX est de 10 000 $ US, et son échelon de cotation est de 0,01 cent canadien. Ainsi, l’option USX se comporte sensiblement comme une option sur actions quant à la façon dont la prime de l’option est convertie en dollars. Par exemple, une prime d’option de 1,25 $ CA correspond à une valeur nominale 125 $ CA. Pour obtenir les caractéristiques complètes du contrat USX, consultez la fiche d’information.    

Voyons maintenant les similitudes. Si l’on compare les options USX aux options sur actions, il faut savoir que les mêmes calculs de base s’appliquent aux deux. Le logiciel qui sert à calculer les valeurs théoriques, le delta, le véga ainsi que les autres mesures du risque que vous pouvez suivre (connues sous le nom collectif de « grecques ») fonctionne de la même manière.

On peut dire la même chose des stratégies sur options (options d’achat et de vente, stratégies baissières et haussières et tout écart sur options de vente souhaité) : les mêmes mécanismes s’appliquent, qu’il s’agisse de dérivés sur actions ou de dérivés sur devises.

Stratégies sur options USX à considérer

Même en comptant sur des mécaniques de stratégie similaires, certaines stratégies conviennent bien aux marchés des devises. Non seulement les devises tendent-elles à revenir à la moyenne, mais elles ont aussi tendance à afficher une volatilité implicite plus faible que celle des actions. Voici un aperçu de stratégies sur options pour les produits à faible volatilité qui tendent à retourner à la moyenne. 

  • Les options en position acheteur pour les stratégies directionnelles. Toutes choses étant égales, une plus faible volatilité se traduit par des primes d’options moins élevées. Si vous cherchez à appliquer une stratégie directionnelle qui mobilise le capital de façon efficace, par exemple une stratégie centrée sur les taux d’intérêt ou agissant comme substitut pour le marché des marchandises ou des cryptomonnaies, vous pourriez acheter des options d’achat ou de vente sur le dollar US (USX). Envisagez les options avec un delta de 30 à 40 et suffisamment de temps avant l’échéance – 30 jours ou plus – afin de limiter l’érosion de la valeur temps (le « thêta »). Si vous utilisez l’option USX dans le cadre d’une stratégie sur marchandise (celle-ci étant cotée en dollars américains sur les marchés mondiaux), n’oubliez pas de négocier dans la direction opposée (voir la figure 1). Ainsi, si vous êtes d’avis que le cours du pétrole brut montera, vous pourriez acheter une option de vente sur le dollar US (USX).
  • Position vendeur sur stellage élargi. Si vous entrevoyez que le dollar américain retournera à la moyenne – coincé dans une fourchette aux extrémités naturelles –, vous pourriez vendre un stellage élargi dont les prix de levée se situent tout juste en dehors de la fourchette perçue. Si la paire de devises USD/CAD reste dans cette fourchette, les deux options n’auront aucune valeur à l’échéance, et vous conserverez les primes (déduction faite des frais d’opération). Il faut cependant noter que cette stratégie est quelque peu risquée, puisque tout mouvement à l’extérieur de l’un ou l’autre des prix de levée vous exposera à un risque illimité. Surveillez bien vos positions, et soyez prêt à liquider ou à reporter une position si le cours se rapproche du prix de levée de l’une des options vendues ou passe à l’extérieur de celui-ci.    
  • Écarts calendaires (écarts horizontaux). Un écart calendaire se dit de l’achat d’une option d’achat (ou d’une option de vente) dont l’échéance est éloignée (disons de 60 à 90 jours) et de la vente d’une option de même type avec le même prix de levée mais d’échéance rapprochée. L’objectif d’un écart calendaire est qu’avec le temps, l’option à plus court terme vendue se déprécie plus rapidement que l’option à plus long terme, l’opération pouvant ainsi générer un profit si l’écart peut être vendu plus cher que le prix payé. De plus, toute hausse de la volatilité implicite depuis son faible niveau peut faire profiter l’écart d’un vent favorable. Si vous voulez tirer profit d’une prévision directionnelle, choisissez des prix de levée hors jeu dans la direction que vous prévoyez pour le marché (voir la figure 2).

FIGURE 2 : ÉCART CALENDAIRE EN POSITION ACHETEUR. Le point de profit maximal de l’écart calendaire se situe au prix de levée à la date d’échéance du premier volet de l’opération. Veillez à liquider ou à reporter vos positions à cette première échéance ou avant celle-ci.     

     

Que faut-il retenir de tout cela? Si vous cherchez à négocier un nouveau type d’actif et que les marchés des taux d’intérêt et des marchandises vous intéressent, considérez les options sur le dollar US (USX). Vous pouvez recourir aux mêmes stratégies sur options que celles que vous utilisez sur le marché des options sur actions, mais avec une exposition ciblée. Vous voulez en apprendre davantage sur le sujet et sur d’autres stratégies sur options? Consultez la liste de nos événements éducatifs organisés régulièrement.

 

Mise en garde

Les stratégies décrites dans le présent blogue ne sont présentées qu’à des fins d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations d’acheter ou de vendre quelque valeur mobilière que ce soit. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies sur options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêt à en assumer tous les risques.

© Bourse de Montréal Inc., 2021. Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire, de distribuer, de vendre ou de modifier le présent article sans le consentement préalable écrit de Bourse de Montréal Inc. Les renseignements qui figurent dans cet article sont fournis à titre d’information seulement.  Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées ne garantissent l’exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent article et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l’utilisation qui pourrait en être faite. Le présent document ne vise pas à offrir des conseils en placement, en comptabilité ou en fiscalité ni des conseils juridiques, financiers ou autres, et l’on ne doit pas s’en remettre au présent document pour de tels conseils. L’information présentée ne vise pas à encourager l’achat de titres ou de dérivés inscrits à la Bourse de Montréal, à la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article. Bourse de Montréal et MX et USX sont des marques déposées de Bourse de Montréal Inc. TMX, le logo de TMX, « The Future is Yours to See. » et « Voir le futur. Réaliser l’avenir. » sont des marques déposées de TSX Inc. et elles sont utilisées sous licence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut