Autre
J'aime

Stratégies d’options pour l’année 2011

Martin Noël
10 janvier, 2011
1306 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 5 minutes
no-cover

En ce début d’année 2011, il est temps d’examiner ce que nous avons fait l’an dernier et de réfléchir à ce que nous voulons faire pour le reste de l’année. La meilleure façon d’apprendre est d’identifier les erreurs que nous avons faites et de les corriger dans nos prochaines transactions.

Mais qu’est-ce qu’une erreur? Une perte peut être à la fois une erreur et un succès. En effet, comme notre taux de réussite ne peut pas être de 100 %, alors cela signifie que certaines transactions seront des pertes. Une perte réalisée dans le cadre normal de nos activités doit être considérée comme un succès. Ce n’est que dans les cas où nous n’avons pas suivi notre plan de match initial qu’une perte sera considérée comme une erreur. À ce titre, notez qu’un gain réalisé alors que nous n’avons pas suivi notre plan de match, sera également considéré comme une erreur. Par conséquent, notre évaluation devra porter sur l’identification des transactions qui auront été réalisées à l’extérieur du plan de match. Que celles-ci aient été profitables ou non. Ensuite, on évaluera si cela était une erreur véritable ou une amélioration à intégrer à notre plan de match.

Le début d’année est également l’occasion d’évaluer notre niveau de connaissance en options. Une étude récemment publiée aux États-Unis indique que près de 75 % des investisseurs à long terme n’ont jamais acheté ni vendu d’options. Cette étude démontre qu’il y encore beaucoup d’éducation à faire afin clarifier certains mythes ancrés dans l’esprit des investisseurs. Les trois principaux mythes sont les suivants :

1. Les options sont trop risquées pour l’investisseur moyen
2. Les options ne sont utiles que pour les investisseurs sophistiqués
3. Les options sont trop complexes pour l’investisseur moyen

Bien qu’il y ait un peu de vérité dans tous cela, il faut comprendre que les options sont des outils qui peuvent être utilisés de plusieurs façons. Lorsqu’elles sont utilisées pour réaliser une stratégie d’investissement, ou pour protéger les titres d’un portefeuille, les options servent alors à réduire le risque. Elles deviennent des outils risqués lorsqu’on les utilise pour spéculer. Il en va de même avec les stratégies complexes qui peuvent être construites avec les options.

Donc, cette année qui commence représente une opportunité de faire le point sur votre niveau de connaissance et d’établir ce que vous voulez faire avec les options. Désirez-vous réaliser une stratégie d’investissement, vous protéger ou établir des stratégies plus complexes? Plus vos stratégies seront risquées, et/ou complexes, plus votre niveau de connaissance devra être élevé.

Comme toujours avant de mettre en place des stratégies d’options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêts à en assumer tous les risques.

Revue de la semaine
Depuis le 17 décembre dernier, le XIU a gagné 0,26 %, le XFN a augmenté de 1,14 %, le XEG a ajouté 0,25 % et le XGD a corrigé de 6,88 %. Le dollar américain a fondu de 2,07 %.

Le XGD est maintenant en baisse alors que les tendances principales à moyen terme sont toujours à la hausse pour le XIU, le XFN, le XEG et à la baisse pour le dollar américain.

Le tableau suivant illustre le prix de fermeture en date du vendredi 7 janvier ainsi que la tendance principale à moyen terme (un mois ou plus).

XIU XFN XEG XGD $USDCAD
2011-01-07
19,06 $
23,05 $
19,69 $
24,21 $
99,36
2010-12-17
19,01 $
22,79 $
19,64 $
26,00 $
101,46
Variation
+0,05 $
+0,26 $
+0,05 $
-1,79 $
-2,10
Variation %
+0,26%
+1,14%
+0,25%
-6,88%
-2,07%
Tendance
Hausse Hausse Hausse Baisse
(changement)
Baisse

Bonnes transactions et bonne semaine!

Martin Noël
Martin Noël http://lesoptions.com/

Président

Corporation Financière Monetis

Martin Noël a obtenu un MBA en services financiers de l'UQÀM en 2003. La même année, il a reçu le Brevet de l'Institut des banquiers canadiens et la Médaille d'argent pour ses efforts remarquables dans le cadre du Programme de formation bancaire professionnelle. Monsieur Noël a commencé sa carrière dans le domaine des instruments dérivés en 1983 à titre de mainteneur de marché sur options, sur le parquet de la Bourse de Montréal, pour le compte de diverses firmes de courtage. Il a également occupé le poste de spécialiste sur options et, par la suite, de négociateur indépendant. En 1996, monsieur Noël est entré au service de la Bourse de Montréal à titre de responsable du marché des options où il a contribué au développement du marché canadien des options. En 2001, il a participé à la création de l'Institut des dérivés de la Bourse de Montréal où il a œuvré à titre de conseiller pédagogique. Depuis 2005, Martin est chargé de cours à l'UQÀM où il enseigne un cours sur les instruments dérivés au deuxième cycle. Depuis mai 2009, il est président à temps plein de la CORPORATION FINANCIÈRE MONÉTIS, une société active dans la négociation professionnelle et en communication financière. Martin agit comme collaborateur régulier en matière d’options pour la Bourse de Montréal.

410 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut