Autre
J'aime

Arbitrage indiciel

Futures First Academy
2 novembre, 2021
221 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 14 minutes
Arbitrage indiciel

Notre article précédent était consacré au fonctionnement des contrats à terme sur indice et à l’achat de ces instruments ainsi que de leurs indices. Aujourd’hui, nous allons explorer les différents enjeux et outils associés à la négociation de contrats à terme sur indice.

L’« arbitrage indiciel » est un moyen prisé de négocier des contrats à terme sur indice. Cette stratégie consiste à acheter un indice, puis à vendre un contrat à terme sur le même indice, le tout simultanément. Heureusement, il est aussi facile de vendre que d’acheter un contrat à terme sur indice. Pour mettre en œuvre un arbitrage indiciel, un négociateur doit surveiller continuellement l’écart entre un indice (p. ex. l’indice S&P/TSX 60*) et le contrat à terme correspondant (p. ex., le SXF). Lorsqu’il dépasse un certain seuil, le négociateur décide d’acheter l’indice. Au même moment, il vend la quantité de contrats à terme sur indice nécessaire pour atteindre la valeur pécuniaire de l’indice qu’il a acheté.

À ce stade-ci, l’opération n’est pas tout à fait terminée. En effet, le négociateur (appelé dans ce contexte-ci l’« arbitragiste ») a deux possibilités :

  1. Un négociateur peut détenir une position jusqu’à l’échéance du contrat à terme sur indice, puis simplement établir l’écart net entre la valeur des composantes (les actions) et le prix de règlement du contrat à terme, ou
  2. Sinon, le négociateur peut dénouer sa position avant l’échéance des contrats à terme sur indice s’il juge que cette solution lui procurera le maximum de gains. À la date voulue, il prend une position inverse à la position initiale. En d’autres termes, il rachète sa position initiale sur contrat à terme sur indice et vend toutes les composantes selon leurs proportions respectives.

Faut-il mettre en œuvre l’arbitrage dès qu’il atteint le seuil de rentabilité? En règle générale, les arbitragistes d’expérience disent que non. Ils sont conscients que si l’écart entre le contrat à terme et son indice s’est creusé, c’est en raison d’un facteur exogène susceptible de l’accentuer. Par conséquent, le moment pour mettre en œuvre un arbitrage indiciel est une question de jugement.

Le principe de base de l’arbitrage indiciel est l’« additivité de la valeur ». Ainsi, le prix d’une série ou d’un indice devrait correspondre à la somme de ses composantes.

Exemple

Dans notre article précédent, l’exemple portait sur le contrat à terme standard sur l’indice S&P/TSX 60 (SXF) et le contrat à terme mini sur l’indice FS&P/TSX 60 (SXM) à la [Bourse de Montréal]. Nous partirons du même exemple dans le présent article. Rappelons que le multiplicateur du SXF est de 200 $ CA fois la valeur du contrat à terme, alors que pour le SXM, c’est 50 $ CA fois la valeur du contrat à terme.

Pour comprendre le déroulement d’un arbitrage indiciel typique, voici un exemple fondé sur l’indice S&P/TSX 60 et le contrat à terme SXM. Au moment d’écrire ces lignes, l’exigence de marge applicable aux négociateurs individuels pour un contrat à terme SXM échéant en septembre 2021 est de 2 946 $ CA. De plus, la date d’échéance du contrat à terme en question est le 16 septembre 2021. Maintenant, supposons que 30 jours avant l’échéance, l’indice S&P/TSX 60 s’établit à 1 230, alors que le contrat à terme se négocie à 1 300. Aux fins d’arbitrage, le négociateur achète l’indice, puis vend un contrat à terme. Pour ce faire, il paie la valeur pécuniaire de l’indice, soit 61 500 $ (1 230 * 50 $ CA), ainsi que l’exigence de marge de 2 946 $ CA.

À l’échéance, le négociateur n’est pas tenu de livrer l’ensemble des composantes pour honorer sa position vendeur sur contrat à terme. En effet, les contrats à terme sur indice sont réglés en espèces. Supposons qu’à l’échéance, le prix du contrat à terme et le cours de l’indice au comptant convergent à 1 330. Autrement dit, la valeur de l’indice s’établit à 1 330, et le cours du contrat à l’échéance est lui aussi de 1 330. Bref, le négociateur ne touche aucun profit et n’encaisse aucune perte supplémentaire à l’échéance, du fait que la valeur de l’indice et le prix du contrat à terme sont identiques. Dans le cadre de l’opération initiale, le négociateur tire un profit de 100 points de l’indice (1 330 – 1 230), du fait qu’il reçoit la valeur pécuniaire de l’indice, soit 66 500 $ CA (1 330 * 50 $ CA). Parallèlement, il encaisse une perte de 30 points en raison du contrat à terme (1 300 – 1 330). Au total, le négociateur touche un profit de 70 points (100 points – 30 points). Le résultat correspond exactement à la différence initiale entre la valeur de l’indice et le prix du contrat à terme (1 300 – 1 230). Voici un résumé du résultat des opérations.

Indice Contrat à terme
Prix initial 1 230 1 300
Prix à l’échéance 1 330 1 330
Profit (points) 100 points -30 points
Profit (points) 5 000 $ CA -1 500 $ CA

 

Conclusion

Chose certaine, l’arbitrage indiciel génère parfois des profits intéressants, d’autant plus qu’il est sans risque. Cela dit, les négociateurs individuels d’indices et de contrats à terme sur indice comporte sont confrontés à deux grands enjeux :

  1. Ils n’ont pas les capitaux suffisants pour acheter chacune des composantes dans la même proportion que celle de l’indice.
  2. Ils sont inévitablement en concurrence avec des algorithmes lorsqu’ils se livrent à des opérations sur options et contrats à terme sur actions, indices boursiers et titres négociés en bourse.
    Pour pallier ces difficultés, un négociateur individuel doit s’appuyer sur des outils solides tels que l’analyse fondamentale, l’analyse technique et l’analyse quantitative. De plus, pour négocier des contrats à terme sur indice encore plus efficacement, il peut également recourir à différentes stratégies.

Le choix dépend de l’objectif du négociateur. L’arbitrage indiciel, abordé ici, n’est qu’une parmi de nombreuses stratégies possibles. Notre prochain article sera consacré à d’autres possibilités.

 

Mise en garde 
Les stratégies décrites dans le présent blogue ne sont présentées qu’à des fins d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations d’acheter ou de vendre quelque valeur mobilière que ce soit. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies sur options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêt à en assumer tous les risques.

Copyright © 2021 Bourse de Montréal Inc. Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire, de distribuer, de vendre ou de modifier le présent article sans le consentement préalable écrit de Bourse de Montréal Inc. Les renseignements qui figurent dans le présent article sont fournis à titre d’information seulement. Les points de vue, les opinions et les conseils contenus dans le présent article sont uniquement ceux de l’auteur. Le présent article n’est pas endossé par le Groupe TMX ou ses sociétés affiliées. Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées ne garantissent l’exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent article et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l’utilisation qui pourrait en être faite. Cet article ne vise aucunement à offrir des conseils d’ordre juridique, comptable, fiscal ou financier ou des conseils de placement, entre autres, et on ne devrait pas s’y fier à de telles fins. L’information présentée ne vise pas à encourager l’achat de titres inscrits à la Bourse de Toronto, à la Bourse de croissance TSX ou à la Bourse de Montréal. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article. Bourse de Toronto, TSX, TMX, le logo de TMX, « The Future is Yours to See. » et « Voir le futur. Réaliser l’avenir. » sont des marques de commerce de TSX Inc. et elles sont utilisées sous licence. SXM, SXF, Bourse de Montréal et MX sont des marques déposées de Bourse de Montréal inc. Toutes les autres marques déposées figurant dans le présent article appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

* L’Indice S&P/TSX 60 (l’« indice ») est un produit de S&P Dow Jones Indices LLC ou ses sociétés affiliées (« SPDJI ») et de TSX Inc. (« TSX »). Standard & Poor’sMD et S&PMD sont des marques déposées de Standard & Poor’s Financial Services LLC (« S&P »), Dow JonesMD est une marque déposée de Dow Jones Trademark Holdings LLC (« Dow Jones ») et TSXMD est une marque déposée de TSX. SPDJI, Dow Jones, S&P, leurs sociétés affiliées respectives, et la TSX ne soutiennent, ne cautionnent, ne vendent, ni ne promeuvent aucun produit fondé sur l’indice, ne font aucune déclaration quant au bien-fondé d’un placement dans un tel produit et ne peuvent être tenues responsables d’erreurs, d’omissions ou d’interruptions touchant l’indice ou les données y afférentes.

Futures First offre des services d’analyse de marché pour une variété d’options et de contrats à terme sur toutes les catégories d’actifs, que ce soit des titres à revenu fixe, des marchandises, des actions ou des produits énergétiques. Division de Hertshten Group consacrée à la formation, Futures First Academy a donné des programmes à plus de 2 000 apprenants et noué des ententes avec une quinzaine d’universités. Sa mission est d’offrir des solutions de formation et de sensibilisation qui ouvrent des portes et qui transforment des vies. Pour ce faire, elle met à profit sa vaste expérience et sa solide connaissance des marchés, en plus de fournir des environnements de négociation en direct et des formations données par des experts du secteur.

Futures First Academy
Futures First Academy

Futures First Academy

Futures First provides market analysis services in various futures and options products across all asset classes, including fixed income, commodities, equity, and energy products. We operate nearly twenty-four hours a day. Our offices wake up with Japan and Australia, and close with US, Canada and Brazil. Our edge in the market comes from our highly trained professionals who can make quick and calculated decisions under pressure. We develop in-house technological tools, to analyse markets and identify opportunities by using advanced methods of pattern recognition. Our employees are passionate about using technology to enhance their working environment and hence thrive in our company.

4 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut