Autre
J'aime

Les options dans le cadre d’une stratégie REER/CELI

Bourse de Montréal
1 février, 2022
518 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 9 minutes
Les options dans le cadre d’une stratégie REER/CELI

Les Canadiens de plus de 18 ans peuvent profiter de multiples régimes d’investissement et d’épargne pour assurer leur liberté financière. Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) sont deux des régimes d’épargne les plus populaires.

Ils offrent tous deux des avantages uniques qui encouragent les gens à commencer à investir le plus tôt possible. Il est notamment possible d’investir sur le marché boursier pour tirer parti des possibilités de croissance.

Cependant, ce que beaucoup d’investisseurs ne savent pas, c’est qu’ils peuvent obtenir une exposition semblable aux actions dans leur CELI et leur REER grâce aux options.

Qu’est-ce qu’une option?

Une option, comme son nom l’indique, donne à l’investisseur la possibilité d’acheter ou de vendre une action à un prix prédéterminé avant une date préétablie. Le principal avantage des options tient au fait qu’elles offrent aux investisseurs une solution de rechange moins coûteuse pour profiter de la fluctuation du cours d’une action.

Un investisseur peut acheter deux types d’options : les options d’achat et les options de vente.

Une option d’achat donne à un investisseur le droit (mais non l’obligation) d’acheter une action à un prix préétabli (appelé prix d’exercice ou prix de levée) au plus tard à la date d’expiration préétablie. Si un investisseur s’attend à ce que le prix d’une action augmente, il peut acheter une option d’achat qui, en théorie, devrait augmenter parallèlement à la valeur sous-jacente.

Une option de vente accorde à un investisseur le droit (mais non l’obligation) de vendre une action à un prix préétabli (également appelé prix d’exercice ou prix de levée) au plus tard à la date d’expiration préétablie. En théorie, une option de vente fluctue dans le sens inverse de la valeur sous-jacente. Autrement dit, si une action perd de la valeur, la valeur de l’option de vente devrait augmenter.

Peut-on acheter des options dans un CELI ou un REER?

L’achat d’options dans un CELI ou un REER est tout à fait légal et constitue une stratégie de placement reconnue. L’article 204 de la Loi de l’impôt sur le revenu du Canada confirme que les options sont l’un des nombreux « placements admissibles » offerts à tous les investisseurs.

Voici quelques-unes des stratégies d’options les plus courantes utilisées dans un CELI et un REER :

  1. Acheter des options d’achat plutôt qu’une action ou un fonds négocié en bourse (FNB). Dans un tel scénario, un investisseur peut obtenir une exposition aux fluctuations favorables d’une action ou d’un FNB sans avoir à engager beaucoup de capitaux.
  2. Acheter des options d’achat pour garantir un point d’entrée. Dans ce scénario, un investisseur fixe un prix d’achat pour une action ou un FNB, peu importe sa valeur marchande actuelle. 
  3. Acheter des options de vente plutôt que vendre une action à découvert. L’achat d’options de vente permet aux investisseurs de réaliser des profits lorsqu’une action ou un FNB perd de la valeur. Si le prix de la valeur sous-jacente augmente, l’investisseur risque de perdre 100 % de son investissement. En revanche, la vente à découvert d’une action peut faire perdre à l’investisseur plus que son investissement initial.
  4. Vendre une option d’achat couverte (pour les investisseurs avancés seulement). Un investisseur qui détient une action ou un FNB peut souscrire une option d’achat et générer de nouvelles sources de revenus. La logique de la vente d’options d’achat couvertes consiste à générer des revenus supplémentaires à long terme.

Conclusion

Les investisseurs devraient consulter un fiscaliste, car la négociation d’options dans un CELI peut entraîner une facture d’impôt. Comme son nom l’indique, le CELI est libre d’impôt, mais seulement lorsqu’il est utilisé comme compte d’épargne à long terme. Les investisseurs qui achètent et vendent fréquemment des options dans leur compte (de façon semblable à la spéculation sur séance) peuvent contrevenir à l’esprit du compte de placement.

Cependant, les investisseurs qui utilisent une ou plusieurs stratégies d’options dans leur CELI dans le cadre d’une stratégie d’épargne et de placement à long terme n’ont rien à craindre.

Les comptes REER sont toujours assujettis à l’impôt lorsque l’investisseur retire son capital. Le barème d’imposition actuel pour les retraits d’un REER est de 10 % (5 % au Québec) pour les montants allant jusqu’à 5 000 $, de 20 % (10 % au Québec) pour les montants supérieurs à 5 000 $ et de 30 % (15 % au Québec) pour les montants supérieurs à 15 000 $.

Comme toujours, les investisseurs devraient consulter un fiscaliste ou un professionnel de la gestion de placements pour obtenir des conseils sur la façon de réduire au minimum leurs obligations fiscales et de maximiser les rendements.

 

Mise en garde

Les stratégies décrites dans le présent blogue ne sont présentées qu’à des fins d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations d’acheter ou de vendre quelque valeur mobilière que ce soit. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies sur options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêt à en assumer tous les risques.

Copyright © 2022 Bourse de Montréal Inc. Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire, de distribuer, de vendre ou de modifier le présent document sans le consentement préalable écrit de Bourse de Montréal Inc. Les renseignements qui figurent dans le présent document sont fournis à titre d’information seulement. Les points de vue, les opinions et les conseils contenus dans le présent article sont uniquement ceux de l’auteur. Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées ne garantissent l’exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent document et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l’utilisation qui pourrait en être faite. Le présent document ne vise aucunement à offrir des conseils d’ordre juridique, comptable, fiscal ou financier, ou encore des conseils de placement, entre autres, et on ne devrait pas s’y fier à de telles fins. L’information présentée ne vise pas à encourager l’achat de titres inscrits à la Bourse de Montréal, à la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent document. Bourse de Montréal et MX sont des marques déposées de Bourse de Montréal Inc. TMX, le logo de TMX, « The Future is Yours to See. » et « Voir le futur. Réaliser l’avenir. » sont les marques déposées de TSX Inc. et elles sont utilisées sous licence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut