Idée de négociation
J'aime

Envisager une position acheteur sur options d’achat d’Air Canada

Patrick Ceresna
16 novembre, 2020
185 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 7 minutes
Envisager une position acheteur sur options d’achat d’Air Canada

La crise causée par la COVID-19 a été particulièrement difficile pour les actions des transporteurs aériens. Le cours de l’action de la principale compagnie aérienne canadienne, Air Canada, a dégringolé, passant de plus de 50 $ en janvier dernier à 10 $ en mars. Bien que l’action a récupéré un peu depuis, sa reprise a été anémique comparativement à celle d’autres titres.

Graphique 1 : Action d’Air Canada (symbole : AC) pendant la dernière année


Source: Bloomberg

Pour qu’ils s’envolent de nouveau, il est essentiel que les Canadiens se sentent en sécurité. Selon certaines des prévisions les plus pessimistes, les transporteurs aériens ne retourneront pas à la normale avant qu’un vaccin soit disponible.

Toutefois, de récents avancements technologiques permettant d’accélérer le dépistage de la COVID-19 ont été réalisés, ouvrant la voie à de nouvelles possibilités.  Selon le site Web de Travel Off Path :

  • « Un nouveau projet pilote canadien [sera] lancé à l’aéroport international de Calgary, dans le cadre duquel la quarantaine obligatoire sera [écourtée] au terme d’un test dépistage rapide de la COVID-19. 
  • Le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Alberta ont annoncé conjointement qu’un nouveau projet pilote lancé en Alberta permettra d’écourter considérablement, de 14 jours à environ 48 heures, la période de quarantaine des voyageurs qui rentrent au pays. 
  • Le projet pilote sera lancé le 2 novembre 2020 à l’aéroport international de Calgary. » 

 Si le projet pilote est fructueux, il pourrait entraîner une reprise fulgurante des vols des compagnies aériennes canadiennes.

Des risques demeurent, alors il est compréhensible qu’un investisseur ne soit pas tout à fait à l’aise d’acheter des actions d’Air Canada avant que le projet soit officiellement adopté. 

Toutefois, il existe une stratégie de rechange qui permettrait à l’investisseur de tirer profit d’une appréciation de l’action d’Air Canada, tout en limitant son risque.

L’investisseur peut acheter des options d’achat portant sur les actions d’Air Canada.

Selon le guide de la Bourse de Montréal sur cette stratégie, on peut décrire l’achat d’options d’achat (ou la position acheteur sur options d’achat) comme ci-après.

  • « Habituellement, une stratégie de position acheteur sur options d’achat ne prend pas de la valeur selon un ratio de 1 à 1 avec l’action, mais les modèles d’établissement de prix nous offrent souvent une estimation raisonnable de la manière dont les fluctuations du cours de l’action de 1 $ peuvent avoir une incidence sur la valeur de la position acheteur, dans l’hypothèse où tous les autres facteurs demeurent inchangés. De plus, les gains en pourcentage par rapport à la prime peuvent être considérables si les prévisions atteignent la cible.
  • L’acheteur d’une position acheteur qui a l’intention de revendre l’option à profit recherche des occasions pertinentes de liquider rapidement la position : généralement, une remontée ou une hausse marquée de la volatilité. Certains investisseurs fixent des objectifs de prix ou des dates de réévaluation; d’autres suivent leur instinct. D’une manière ou d’une autre, le choix du moment est capital pour cette stratégie, puisque toute la valeur doit être réalisée avant l’échéance de l’option. Correctement prévoir une remontée ne sert à rien si celle-ci survient après l’échéance. »

 Graphique 2 : Diagramme de la stratégie d’achat d’options d’achat


Source : Bourse de Montréal

L’option d’achat au prix de levée de 17,00 $ échéant le 18 décembre 2020 se vend 1,75 $ (au 22 octobre 2020).  S’il achète cette option d’achat, l’investisseur aura le droit, mais pas l’obligation, d’acheter les actions d’Air Canada au prix de 17,00 $ à n’importe quel moment avant l’échéance en décembre. 

Si le projet pilote échoue et que le cours de l’action d’Air Canada retombe à un creux de 10,00 $, l’investisseur ne perdra que le montant de 1,75 $ déboursé initialement pour acheter l’option.

Dépréciation de l’action 6,77 $  (Cours de l’action de 16,77 $ – Cours de l’action dans le creux de 10,00 $)
Coût de l’option d’achat 1,75 $
Perte totale 1,75 $ (perte limitée à la prime payée)

 

Cependant, si le projet est fructueux et que le cours de l’action d’Air Canada monte et s’approche du sommet de 24,00 $ de juin dernier (avant l’échéance de décembre), alors l’investisseur pourrait réaliser le profit indiqué ci-après.

Appréciation de l’action 7,00 $ (Cours de l’action de 24,00 $ – Prix de levée de 17,00 $)
Déduction du coût de l’option d’achat 1,75 $
Profit total 5,25 $ (7,00 $ – 1,75 $)

 

Dans un tel cas, où le risque lié au cours de la valeur sous-jacente est considérable, l’achat d’une option d’achat au lieu du titre peut constituer une solution de rechange intéressante. En effet, celle-ci permet de définir le pire scénario possible, mais aussi de tirer profit d’une éventuelle appréciation advenant un changement de perspective sur le marché à l’égard de la valeur sous-jacente.

Mise en garde

Les stratégies décrites dans le présent blogue ne sont présentées qu’à des fins d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations d’acheter ou de vendre quelque valeur mobilière que ce soit. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies sur options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêt à en assumer tous les risques.

Patrick Ceresna
Patrick Ceresna http://www.bigpicturetrading.com

Gestionnaire spécialisé en produits dérivés

Big Picture Trading Inc.

Patrick Ceresna est le fondateur et le conseiller en chef en matière de stratégies boursières de Big Picture Trading. Il est aussi coanimateur des balados MacroVoices et Market Huddle. Il détient les titres de Chartered Market Technician (technicien agréé du marché), de gestionnaire spécialisé en produits dérivés et de gestionnaire de placements agréé. En plus de ses fonctions à Big Picture Trading, M. Ceresna offre une formation sur les produits dérivés de la Bourse de Montréal, membre du Groupe TMX. La formation, qui s’adresse aux investisseurs et aux professionnels en placement de partout au Canada, porte sur les nombreuses fonctions utiles des options à l’intérieur d’un portefeuille de placements. Patrick se spécialise dans l’analyse des conditions macroéconomiques du marché mondial et dans la manière de convertir ces dernières en occasions de placement et de négociation concrètes. Sa connaissance avancée de l’analyse technique lui permet d’établir des liens entre les différents thèmes macroéconomiques dans le but de suggérer des stratégies de négociation à mettre en œuvre. Fort de solides connaissances en négociation d’options, il recherche des occasions de placement à profil de risque et de rendement asymétrique qui permettent de tirer avantage des rendements, tout en cernant et en gérant le risque ou en générant des revenus accrus et stables. Patrick a conçu et il enseigne activement les programmes de maître offerts par Big Picture Trading sur les aspects techniques de la négociation, la négociation d’options et la macroéconomie. Il fournit également aux membres le contenu des webinaires quotidiens d’analyse du marché en direct, des services d’alerte et des modèles de portefeuille.

125 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut