Concepts
J'aime

Faut-il exercer son option avant son échéance?

Bourse de Montréal
19 avril, 2021
225 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 7 minutes
Faut-il exercer son option avant son échéance?

L’achat d’une option vous donne le droit (mais non l’obligation) d’acheter ou de vendre une action à un prix prédéterminé jusqu’à une échéance préétablie. Si les investisseurs peuvent choisir d’exercer leur option, ils ont rarement intérêt à le faire.

N’exercez pas votre option

Un investisseur peut avoir des raisons valables de vouloir exercer ses options avant l’échéance. Nous considérons toutefois qu’il est plus important de discuter de l’une des principales raisons pour lesquelles il ne devrait pas le faire.

En particulier, le risque de baisse associé à la détention d’une action est beaucoup plus important que celui associé à la détention de l’option. Prenons l’exemple suivant : un investisseur détient une option d’achat ABC févr. 90 (en jeu) qui coûte 800 $ et l’action se négocie à 95 $.

Si l’investisseur exerce l’option, il achète 100 actions à 90 $, soit 9 000 $ au total.

À partir de là, il y a deux scénarios : soit l’action augmente, soit elle diminue.

Tout d’abord, voyons ce qui se passe si l’action chute à 75 $ après la publication de très mauvais résultats et une série de révisions à la baisse de l’évaluation du titre par les analystes boursiers.

La position en actions vaut maintenant 7 500 $. Si l’investisseur avait conservé l’option jusqu’à son échéance, celle-ci serait arrivée à échéance sans valeur et il aurait perdu 800 $.

Si l’action était passée de 85 $ à 95 $, la valeur de l’option d’achat aurait augmenté. Dans le même temps, l’investisseur conserverait le droit d’acheter l’action à 90 $, de sorte qu’exercer l’option avant son échéance n’aurait pas de réel avantage financier.

Alors, pourquoi exercer son option avant son échéance?

Il y a effectivement des raisons valables pour qu’un investisseur exerce son option avant son échéance.

D’abord, un nouvel investisseur en options peut être frustré s’il ne comprend pas entièrement ce qu’il a acheté. Il est fréquent que les options fluctuent de manière apparemment erratique et irrationnelle.

Par exemple, le prix d’une option d’achat pourrait baisser même si l’action gagne du terrain. Dans ce cas, un investisseur pourrait vouloir sortir de sa position et mieux comprendre la dynamique du prix des options avant d’acheter un autre contrat.

Paiement des dividendes

Les investisseurs peuvent également envisager d’exercer leur option de manière anticipée si un paiement de dividende est prévu. Les détenteurs d’options n’ont pas droit au paiement du dividende; il faut être physiquement propriétaire des actions avant la date de détachement du dividende pour recevoir le paiement.

Le paiement d’un dividende spécial est une circonstance unique où les détenteurs d’options d’achat voudront posséder les actions plutôt que l’option. Ils perdront probablement une partie de la valeur extrinsèque de l’option d’achat, mais ils pourraient recevoir beaucoup plus d’argent grâce à ce dividende spécial.

Conclusion : n’exercez pas vos options

L’exercice d’une option avant son échéance en vaut rarement la peine d’un point de vue purement financier. Des circonstances particulières peuvent justifier l’exercice de l’option, mais dans la majorité des cas, il est préférable d’attendre le plus longtemps possible.

 

© Bourse de Montréal Inc., 2021. Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire, de distribuer, de vendre ou de modifier le présent article sans le consentement préalable écrit de Bourse de Montréal Inc. Les renseignements qui figurent dans cet article sont fournis à titre d’information seulement. Les points de vue, les opinions et les conseils exprimés dans cet article reflètent uniquement ceux de son auteur. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent pas le présent article. Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées ne garantissent l’exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent article et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l’utilisation qui pourrait en être faite. Le présent document ne vise pas à offrir des conseils en placement, en comptabilité ou en fiscalité ni des conseils juridiques, financiers ou autres, et l’on ne doit pas s’en remettre au présent document pour de tels conseils. L’information présentée ne vise pas à encourager l’achat de titres ou de dérivés inscrits à la Bourse de Montréal, à la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article. Bourse de Montréal et MX sont des marques déposées de Bourse de Montréal Inc. TMX, le logo de TMX, « The Future is Yours to See. » et « Voir le futur. Réaliser l’avenir. » sont des marques déposées de TSX Inc. et elles sont utilisées sous licence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut