Concepts
1

Options : stratégies pour votre REER et votre CELI

Bourse de Montréal
25 février, 2021
533 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 6 minutes
Options : stratégies pour votre REER et votre CELI

On croit souvent, à tort, que les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et les comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) ne peuvent contenir que des liquidités, des actions, des obligations et d’autres actifs simples. En réalité, il est possible d’y détenir des catégories d’actifs très variées, y compris des options.

Stratégies d’options dans un REER pour les jeunes investisseurs

Un REER est un compte d’épargne-retraite conçu pour inciter les Canadiens à épargner pour leur avenir en leur offrant un remboursement d’impôt aujourd’hui. Les jeunes investisseurs ayant un horizon à très long terme (plusieurs décennies, par exemple) éviteront probablement d’utiliser des options comme stratégie de couverture contre la volatilité à court terme.

La raison en est simple : un investisseur âgé de 30 ans s’inquiétera probablement moins des mouvements à court terme de ses actions. Il ne prendra pas sa retraite avant une trentaine d’années, ce qui lui laisse beaucoup de temps pour épargner.

Un jeune investisseur a plutôt intérêt à explorer des stratégies d’options plus avancées qui offrent un potentiel de rendement élevé, mais avec des risques raisonnables. La vente d’options d’achat couvertes dans un REER est une stratégie admissible à laquelle certains experts ne sont pas opposés.

Stratégies d’options dans un REER pour les investisseurs plus âgés

Les investisseurs plus âgés pourraient être davantage incités à couvrir leurs investissements dans leur REER au cours des mois précédant leur retraite.

Prenons l’exemple d’une personne de 64 ans qui prend sa retraite dans huit mois et qui aimerait être sûre que le solde de son REER d’un million de dollars sera intact à ce moment-là. Supposons qu’une tempête parfaite d’événements négatifs se produise et que, soudain, les experts prévoient que les marchés effaceront les gains récents et entreront dans un marché baissier.

Pour la première fois depuis de nombreuses années, l’investisseur proche de la retraite craint qu’un marché baissier difficile efface des années de profits en quelques mois. Une simple correction de 10 % ferait passer son actif en vue de la retraite d’un million de dollars à 900 000 $.

Cet investisseur peut donc acheter des options de vente sur chaque action de son portefeuille pour limiter le risque de baisse. Rappelons qu’une option de vente donne à l’investisseur le droit de vendre une action à un prix donné jusqu’à une échéance préétablie.

Si le marché baisse de 10 %, notre investisseur aura protégé beaucoup d’argent et évité bien des nuits blanches en sachant que le solde de son actif sera certainement beaucoup plus proche d’un million de dollars que de 900 000 $.

Stratégies d’options dans un CELI

Tout d’abord, un avertissement sur l’utilisation de stratégies d’options dans un CELI. Malgré ce que le nom du compte suggère, certains investisseurs peuvent recevoir un avis de cotisation pour les gains réalisés dans ce qui est annoncé comme un compte libre d’impôt.

L’ARC a confirmé que les facteurs déterminants pour conclure si un compte est soumis à l’impôt ou non incluent, entre autres, la fréquence d’une transaction, la durée de la période de détention, la nature et la quantité des titres.

En d’autres termes, les investisseurs qui utilisent des stratégies d’options avancées dans un compte CELI dans l’intention de générer des rendements importants seront soumis à l’impôt.

Les investisseurs peuvent toujours acheter et vendre des options dans un compte CELI, mais cela doit se limiter principalement à la couverture de leurs positions.

Il va sans dire que les investisseurs doivent consulter un fiscaliste avant de négocier des options dans un compte CELI afin d’éviter les mauvaises surprises, comme une vérification fiscale ou un avis de cotisation inattendu.

 

Avis de non-responsabilité :

Les stratégies décrites dans le présent blogue ne sont présentées qu’à des fins d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations d’acheter ou de vendre quelque valeur mobilière que ce soit. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies sur options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêt à en assumer tous les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut