Autre
J'aime

L’érosion de la valeur-temps. Comment en tirer avantage?

Martin Noël
31 janvier, 2011
1701 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 6 minutes
no-cover

La prime d’une option est composée de deux variables : la valeur intrinsèque et la valeur-temps.

Prime = Valeur intrinsèque + Valeur-temps

La valeur intrinsèque d’une option d’achat est le maximum entre zéro et la différence entre le prix au marché des actions et le prix de levée. Pour une option de vente, c’est le maximum entre zéro et la différence entre le prix de levée et le prix au marché des actions. La valeur intrinsèque nous indique si l’option serait exercée si nous étions à l’échéance. La valeur-temps est tout simplement la portion de la prime excédentaire de la valeur intrinsèque.

Valeur temps = Prime – Valeur intrinsèque

La valeur temps est l’ennemi du détenteur d’option. À chaque jour qui passe, la valeur de l’option diminue. À l’échéance, l’option ne vaut plus que sa valeur intrinsèque puisque la valeur temps est nulle.

Prime = Valeur intrinsèque

Donc, que faire pour tirer avantage de l’érosion de la valeur-temps? Plusieurs stratégies sont construites pour bénéficier de ce phénomène. Les stratégies les plus populaires sont la vente d’options d’achat couvertes (sans contredit la plus populaire d’entre toutes), la vente d’options de vente garanties, les écarts papillons et les écarts condors. Cependant, ces stratégies pour être rentables misent sur la stabilité du titre qui doit se maintenir dans un intervalle de prix donnée jusqu’à l’échéance des options. Or, comme on a pu le constater dernièrement, les marchés ont tendance à fluctuer et à compliquer la vie de ceux qui les mettent en pratique (dont l’auteur de ces lignes). La réussite réside dans une gestion dynamique de la situation qui consiste à faire certains ajustements lorsque les extrêmes sont atteints. (voir l’article du 12 juin 2010, « La gestion du condor »). Ces stratégies ont toutes un point en commun, soit de vendre de la prime en excédant de la prime achetée. L’objectif est de voir la valeur-temps diminuer et de racheter les options une fois que le niveau de profitabilité est atteint.

Mais qu’en est-il des détenteurs qui voudraient tout de même profiter des mouvements du titre sous-jacent? Sont-ils condamnés à voir la valeur des options qu’ils détiennent diminuer de jour en jour sans pouvoir corriger la situation? Heureusement, il y a des moyens que les détenteurs peuvent prendre pour réduire l’impact de la valeur-temps sur les options qu’ils détiennent. Par exemple, un investisseur qui est incertain quand à la direction future des prix sur un titre mais qui anticipe de forte fluctuation dans un sens ou dans l’autre, pourrait choisir d’établir un écart strangle (achat simultané d’une option d’achat et de vente hors jeu, et ayant le même mois d’échéance). Cette stratégie est frappée de plein fouet par l’érosion de la valeur-temps puisqu’on détient deux fois plus de prime. Cependant, en vendant des options hors jeu à l’extérieur des prix de levée achetés initialement, on sera en mesure de réduire considérablement l’impact de l’érosion de la valeur temps (sans la réduire entièrement toutefois). Cette nouvelle position sera alors un écart condor inverse et la profitabilité viendra de la capacité du titre à fluctuer à la hausse ou à la baisse. Idéalement, en terminant près du prix de levée vendu. Cependant, en ce faisant, on réduira l’impact de la valeur-temps mais on limitera également notre potentiel de profit si le mouvement du titre pousse les prix à l’extérieur des prix de levée vendus. Mais comme on dit, et c’est une réalité, il n’y a rien de gratuit en finance. C’est donc le compromis qu’on devra faire.

Revue de la semaine
Cette semaine, le XIU a progressé de 0,67 %, le XFN a baissé de 0,69 %, le XEG a chuté de 5,47 % reperdant les gains de la semaine dernière suite aux ajustements sur l’indice, et le XGD a gagné 0,77 %. Le dollar américain a augmenté de 0,76 %.

Les tendances pour le XIU, le XFN et le XEG sont toujours à la hausse alors qu’elles sont à la baisse pour le XGD et le dollar américain.

Le tableau suivant illustre le prix de fermeture en date du vendredi 28 janvier ainsi que la tendance principale à moyen terme (un mois ou plus).

XIU XFN XEG XGD $USDCAD
2011-01-28
19,38 $
23,08 $
20,74 $
23,45 $
100,06
2011-01-21
19,21 $
23,24 $
21,94 $
23,27 $
99,31
Variation
+0,17 $
-0,16 $
-1,20 $
+0,18 $
+0,75
Variation %
+0,88%
-0,69%
-5,47%
+0,77%
+0,76%
Tendance
Hausse Hausse Hausse Baisse Baisse

Bonnes transactions et bonne semaine!

Martin Noël
Martin Noël http://lesoptions.com/

Président

Corporation Financière Monetis

Martin Noël a obtenu un MBA en services financiers de l'UQÀM en 2003. La même année, il a reçu le Brevet de l'Institut des banquiers canadiens et la Médaille d'argent pour ses efforts remarquables dans le cadre du Programme de formation bancaire professionnelle. Monsieur Noël a commencé sa carrière dans le domaine des instruments dérivés en 1983 à titre de mainteneur de marché sur options, sur le parquet de la Bourse de Montréal, pour le compte de diverses firmes de courtage. Il a également occupé le poste de spécialiste sur options et, par la suite, de négociateur indépendant. En 1996, monsieur Noël est entré au service de la Bourse de Montréal à titre de responsable du marché des options où il a contribué au développement du marché canadien des options. En 2001, il a participé à la création de l'Institut des dérivés de la Bourse de Montréal où il a œuvré à titre de conseiller pédagogique. Depuis 2005, Martin est chargé de cours à l'UQÀM où il enseigne un cours sur les instruments dérivés au deuxième cycle. Depuis mai 2009, il est président à temps plein de la CORPORATION FINANCIÈRE MONÉTIS, une société active dans la négociation professionnelle et en communication financière. Martin agit comme collaborateur régulier en matière d’options pour la Bourse de Montréal.

410 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut