Idée de négociation
1

Stratégie de rétablissement d’une position sur action à l’aide d’options

Patrick Ceresna
30 juillet, 2020
275 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 8 minutes
Stratégie de rétablissement d’une position sur action à l’aide d’options

La crise du coronavirus semble être sortie de nulle part. Elle a pris de court à la fois les investisseurs individuels et professionnels. Presque du jour au lendemain, de nombreux titres ont vu leur valeur chuter de plus de 25 % et bien que certains ont effacé leur perte ces derniers mois, ce n’est pas le cas pour bon nombre d’entre eux.

Que peut faire un investisseur dans un tel contexte? Il pourrait simplement s’armer de patience et conserver ses titres en espérant qu’ils récupèrent leur valeur. La stratégie n’est pas mauvaise, puisqu’en règle générale les titres s’apprécient à long terme.

Une autre solution serait d’augmenter la taille de la position, tout en abaissant le coût de base, de sorte que le cours d’un titre n’aurait pas à remonter jusqu’à son niveau d’avant pour que la position retrouve son point d’équilibre. Le problème de cette stratégie est qu’elle accroît le risque de l’investisseur. Ainsi, si ce dernier se trompe quant au moment où le creux est atteint, cela pourrait avoir des conséquences désastreuses sur sa position.

Cependant, il existe une technique intéressante qui permet à l’investisseur d’abaisser son coût de base sans accroître son risque : la stratégie de rétablissement d’une position sur action.

Comment cela fonctionne-t-il?

Prenons l’exemple d’un investisseur qui a acheté des actions de la Financière Manuvie à 26,00 $ à la fin de 2019.  Hélas, la crise du coronavirus a fait dégringoler le cours du titre de la Manuvie de 27,78 $ au début février 2020 jusqu’à 12,58 $ le mois suivant. Le cours a remonté depuis, mais il n’est malheureusement encore qu’à 19,04 $, bien en deçà du coût de base de 26,00 $ de l’investisseur.

 

Graphique 1 : Financière Manuvie (symbole : MFC) 2019-2020

 Source : Bloomberg

Pour exécuter la stratégie de rétablissement d’une position sur action, l’investisseur établit un écart sur ratio  de 1 pour 2 en position acheteur, c’est-à-dire qu’il achète une option d’achat en jeu pour deux options d’achat hors jeu qu’il vend simultanément.

Aux fins de l’exemple, utilisons les prix du 20 juillet 2020. Dans ce cas-ci, pour chaque tranche de 100 actions MFC qu’il détient, l’investisseur achète une option d’achat au prix de levée de 19,00 $ échéant le 16 octobre 2020 pour 1,00 $ et il vend en même temps deux options d’achat au prix de levée de 20,00 $ échéant le 16 octobre 2020 pour 0,50 $.

Le graphique ci-après illustre les profils des résultats possibles de la stratégie à différentes dates.

 

Graphique 2 : Résultats possibles de la stratégie de rétablissement d’une position sur l’action MFC au fil du temps

 Source : Bloomberg

À l’échéance, si le cours de l’action est inférieur à 19,00 $, la stratégie n’aura généré aucun profit ni aucune perte, puisque toutes les options d’achat seront arrivées à échéance sans valeur. Ainsi, l’investisseur se trouvera dans la même situation que s’il n’avait jamais négocié les options.

Si le cours de l’action se trouve plutôt entre 19,00 $ et 20,00 $ à l’échéance, l’option d’achat au prix de levée de 19,00 $ aura une valeur intrinsèque, tandis que les options d’achat au prix de levée de 20,00 $ n’auront aucune valeur. L’investisseur réalisera alors un profit entier, abaissant ainsi le coût de base de ses actions.

Si le cours de l’action est supérieur à 20,00 $ à l’échéance, toutes les options auront une valeur intrinsèque. Si l’on suppose que le cours à l’échéance est de 20,75 $, alors l’option d’achat au prix de levée de 19,00 $ vaudra 1,75 $ et les options d’achat au prix de levée de 20,00 $ vaudront 0,75 $. L’investisseur sera couvert à l’égard de l’une des options d’achat vendues par celle au prix de levée de 19,00 $ qu’il a achetée, mais il sera obligé de racheter la seconde afin de s’assurer de conserver sa position initiale sur action. Le coût de base de la position sera réduit de 1,00 $, mais le gain sera limité au-delà d’un cours de 20,00 $, puisque la seconde option d’achat vendue aura entraîné une vente à 20,00 $.

La ligne verte dans le graphique qui précède représente les résultats possibles à l’échéance. La hausse du profit est limitée au cours de 20,00 $, mais une fois que les options sont échues, l’investisseur peut exécuter à nouveau la stratégie de rétablissement de la position sur action afin d’essayer de réduire davantage le coût de base de ses actions en choisissant de nouveaux prix de levée et une nouvelle date d’échéance.

La stratégie de rétablissement d’une position sur action constitue une technique intéressante pour essayer de réduire le coût de base d’une position sur action à la suite d’une chute marquée du cours. Elle peut être beaucoup plus intéressante que l’augmentation de la taille de la position, puisque la stratégie de rétablissement d’une position sur action réduit le niveau de risque au lieu de l’accroître. C’est souvent le type de stratégie dont un investisseur a besoin après avoir encaissé une lourde perte éprouvante moralement.

 

Mise en garde

Les stratégies décrites dans le présent blogue ne sont présentées qu’à des fins d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations d’acheter ou de vendre quelque valeur mobilière que ce soit. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies sur options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêt à en assumer tous les risques.

 

Patrick Ceresna
Patrick Ceresna http://www.bigpicturetrading.com

Gestionnaire spécialisé en produits dérivés

Big Picture Trading Inc.

Patrick Ceresna est le fondateur et le conseiller en chef en matière de stratégies boursières de Big Picture Trading. Il est aussi coanimateur des balados MacroVoices et Market Huddle. Il détient les titres de Chartered Market Technician (technicien agréé du marché), de gestionnaire spécialisé en produits dérivés et de gestionnaire de placements agréé. En plus de ses fonctions à Big Picture Trading, M. Ceresna offre une formation sur les produits dérivés de la Bourse de Montréal, membre du Groupe TMX. La formation, qui s’adresse aux investisseurs et aux professionnels en placement de partout au Canada, porte sur les nombreuses fonctions utiles des options à l’intérieur d’un portefeuille de placements. Patrick se spécialise dans l’analyse des conditions macroéconomiques du marché mondial et dans la manière de convertir ces dernières en occasions de placement et de négociation concrètes. Sa connaissance avancée de l’analyse technique lui permet d’établir des liens entre les différents thèmes macroéconomiques dans le but de suggérer des stratégies de négociation à mettre en œuvre. Fort de solides connaissances en négociation d’options, il recherche des occasions de placement à profil de risque et de rendement asymétrique qui permettent de tirer avantage des rendements, tout en cernant et en gérant le risque ou en générant des revenus accrus et stables. Patrick a conçu et il enseigne activement les programmes de maître offerts par Big Picture Trading sur les aspects techniques de la négociation, la négociation d’options et la macroéconomie. Il fournit également aux membres le contenu des webinaires quotidiens d’analyse du marché en direct, des services d’alerte et des modèles de portefeuille.

117 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut