Stratégies perspective baissière
J'aime

Un écart diagonal baissier sur les actions de George Weston limitée

Martin Noël
20 février, 2018
428 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 6 minutes
Un écart diagonal baissier sur les actions de George Weston limitée

Tel que nous pouvons l’observer sur le graphique suivant, le prix des actions de George Weston limitée (WN) a brisé le creux établi en septembre dernier après une timide ten-tative de rebond étalée sur quatre mois. Depuis le sommet du mois de janvier, la tendance a suivi celle du marché en général en chutant rapidement, mais la remontée, qui s’avère être anémique, se bute à de la résistance au niveau des 105 $. Avec un indicateur stochastique qui se maintient sous le niveau de 30, il se pourrait que le prochain mouvement d’importance se concrétise par une baisse.

Graphique quotidien en date du 15 février 2018 (103,81 $)

En supposant que le prix de WN se maintiendra sous le niveau des 105 $ pendant un certain temps, nous pouvons mettre en place une stratégie qui permettra de tirer avantage de l’érosion de la valeur temps des options qui découlerait de cette baisse anticipée et de la stabilité relative des prix. L’écart diagonal baissier à l’aide d’options de vente que nous mettrons en place consiste à acheter une option de vente, en jeu dans ce cas-ci, d’échéance plus grande que celle de l’option de vente, à parité ou presque, qui sera vendue.

 
Position

• Achat de 10 contrats d’options de vente WN 180420 P 110 à 7,40 $
o Débit de 7 400 $
• Vente de 10 contrats d’options de vente WN 180316 P 105 à 2,95 $
o Crédit de 2 950 $
• Débit total de 4 450 $

Profil de profits et pertes de l’écart diagonal baissier à l’aide d’options de vente sur WN à l’échéance du 16 mars 2018

L’achat de dix contrats d’options de vente WN 180420 P 110 à 7,40 $ requière un déboursé de 7 400 $ qui est compensé en partie par l’encaissement des 2 950 $ en provenance de la vente des dix contrats d’options de vente WN 180316 P 105 à 2,95 $. Le déboursé total se chiffre à 4 450 $ et représente la perte maximale en cas de hausse importante. Comme nous pouvons le constater sur le graphique précédent, cette stratégie sera profitable à l’échéance du 16 mars 2018, si le prix de WN est inférieur au seuil d’équilibre* de 106,97 $. De plus, un profit maximal* de 1 375 $ pourrait être réalisé si WN clôturait directement sur le prix de levée de 105 $. En cas de baisse prononcée, la position tend à générer un profit aux alentours de 500 $*. Nous avons donc ici une stratégie qui permet de tirer avantage de l’érosion de la valeur temps des options de vente vendues d’échéance 16 mars 2018 dans un scénario de baisse et de stabilité relative des prix.

 
Intervention

Bien que nous anticipions que la tendance soit plutôt baissière au cours des prochaines semaines, il n’en demeure pas moins possible que la réalité soit toute autre. En cas de hausse, nous avons une légère marge de manœuvre jusqu’au seuil d’équilibre de 106,97 $. Dans l’éventualité où ce seuil serait franchi de manière importante, des mesures défensives devraient alors être entreprises pour limiter les pertes potentielles. La solution la plus simple consisterait alors à admettre qu’on s’est trompé et à liquider la position.

Dans le cas où le prix de WN clôturerait près de 105 $ ou fortement à la baisse à l’échéance du 16 mars 2018, une autre possibilité s’offrirait à nous. En effet, si les anticipations à ce moment-là sont toujours identiques à celles d’aujourd’hui, on pourrait alors effectuer une vente d’options de vente d’échéance du 20 avril cette fois-ci et tenter de tirer avantage encore une fois de l’érosion de la valeur temps des options à parité (ou presque). Finalement, la prise de profit pure et simple est un autre scénario qui pourrait être valide si nos anticipations diffèrent de celles que nous avons actuellement.

Il est impératif de souligner le besoin d’une gestion dynamique pour cette stratégie et qu’elle s’adresse donc à des investisseurs chevronnés avec les options.

 

Bonnes transactions et bonne semaine !

*Le seuil d’équilibre ainsi que les profits et pertes projetés ne sont que des estimations qui sont établies en fonction de la valeur présumée des options de vente d’échéance du 20 avril 2018 en date du 16 mars 2018.

 

Les stratégies présentées dans le cadre de cette chronique ne le sont qu’à titre d’information et de formation et ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations pour acheter ou vendre toutes valeurs mobilières. Comme toujours, avant de mettre en place des stratégies d’options assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêts à en assumer tous les risques.

Martin Noël
Martin Noël http://lesoptions.com/

Président

Corporation Financière Monetis

Martin Noël a obtenu un MBA en services financiers de l'UQÀM en 2003. La même année, il a reçu le Brevet de l'Institut des banquiers canadiens et la Médaille d'argent pour ses efforts remarquables dans le cadre du Programme de formation bancaire professionnelle. Monsieur Noël a commencé sa carrière dans le domaine des instruments dérivés en 1983 à titre de mainteneur de marché sur options, sur le parquet de la Bourse de Montréal, pour le compte de diverses firmes de courtage. Il a également occupé le poste de spécialiste sur options et, par la suite, de négociateur indépendant. En 1996, monsieur Noël est entré au service de la Bourse de Montréal à titre de responsable du marché des options où il a contribué au développement du marché canadien des options. En 2001, il a participé à la création de l'Institut des dérivés de la Bourse de Montréal où il a œuvré à titre de conseiller pédagogique. Depuis 2005, Martin est chargé de cours à l'UQÀM où il enseigne un cours sur les instruments dérivés au deuxième cycle. Depuis mai 2009, il est président à temps plein de la CORPORATION FINANCIÈRE MONÉTIS, une société active dans la négociation professionnelle et en communication financière. Martin agit comme collaborateur régulier en matière d’options pour la Bourse de Montréal.

368 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *