Idée de négociation
2

Une opération sur la TD en toute simplicité

Christopher Thom
24 juillet, 2017
281 Lectures
0 Commentaires
Lecture en 5 minutes
Une opération sur la TD en toute simplicité

La TD est une banque très bien gérée dont les activités diversifiées couvrent de nombreux secteurs d’affaires et territoires. Le cours de son action s’est replié d’environ 8,5 % par rapport au sommet sur 52 semaines de 71,31 $ qu’il avait atteint à la fin de février. Le titre oscillant maintenant autour de 65 $, je voudrais obtenir un rendement ou acheter ce titre à un prix encore plus bas. Au moment d’écrire ces lignes, je suis en mesure de vendre une option de vente couverte en espèces échéant en octobre avec un prix de levée de 64 $ pour 1,40 $. La prime de 1,40 $ offre un rendement actuel de 2,2 % (1,40 $/64 $) et un rendement annualisé de 9 % (voir le calcul ci-dessous). Un rendement actuel de 2,2 % est très intéressant si l’on tient compte du fait que l’opération est réalisée en à peine 93 jours, et à plus forte raison quand on constate que le rendement annuel du dividende est de 3,67 %. La prime est aussi attrayante en ceci que ces quatre derniers mois, l’action est restée coincée dans une fourchette allant de 62 $ à 67 $. Si l’action se maintient au-dessus de 64 $, l’option n’aura aucune valeur à l’expiration et je pourrai conserver la prime de 1,40 $. Si elle se situe sous la barre des 64 $ à l’échéance, je me trouverai à acheter l’action à 64 $ tout en conservant la prime de 1,40 $, de sorte que ma sortie de fonds nette sera de 62,60 $ (frais d’opération non compris), ce qui se rapproche assez de la limite inférieure de la fourchette de négociation pour que je sois satisfait de mon prix d’achat.
Avant de vendre une option de vente couverte en espèces, il est de mise d’effectuer quelques vérifications au préalable. En premier lieu, je vais m’assurer d’avoir les fonds nécessaires pour acheter l’action si son cours chute. Si les fonds sont insuffisants, l’option n’est pas couverte en espèces et on a donc plutôt recours à un effet de levier, ce qui ne s’inscrit pas dans une approche de placement prudente. Deuxièmement, je vais chercher à repérer les événements comportant un risque qui peuvent survenir d’ici l’expiration. Dans le cas de la TD, il y a une annonce de résultats financiers le 31 août. Cela me convient bien, car cette date tombe environ à mi-chemin de l’expiration. Si les résultats sont bons et que l’action monte, la valeur de l’option chutera spectaculairement; je pourrais alors être en mesure de la racheter pour presque rien, puis de réaffecter les liquidités à une autre opération. Si l’action dégringole, il y aura quand même une période d’un mois et demi pendant laquelle elle pourrait se rétablir. Enfin, je dois m’assurer de réaliser cette opération dans un compte non enregistré. En effet, les positions vendeur sur options de vente ne peuvent être détenues dans un compte enregistré.
Dans l’ensemble, je pense que si l’on est un investisseur axé sur la génération de revenus qui préfère acheter lors des replis et qui cherche à détenir des titres canadiens à grande capitalisation dans son portefeuille, il s’agit là d’une excellente façon d’atteindre cet objectif. Si vous avez des questions, communiquez avec moi.
Chris

 

 

Le présent document est uniquement destiné à des fins d’information générale; il ne vise aucunement à offrir des conseils financiers, juridiques, comptables ou fiscaux et ne devrait pas être utilisé à cette fin. De nombreux facteurs inconnus de Christopher Thom peuvent avoir une incidence sur l’applicabilité des sujets traités dans le présent document à vos circonstances particulières. Vous devriez consulter directement votre conseiller financier avant de prendre des mesures liées aux sujets traités dans le présent document. Les situations individuelles peuvent varier.

Christopher Thom
Christopher Thom https://www.odlumbrown.com/cthom/

Gestionnaire de portefeuille

Odlum Brown Limited

Christopher Thom applique des principes de placement fondés sur la valeur. Respectueux du style de placement mis de l’avant par service de recherche d’Odlum Brown, il privilégie les sociétés saines affichant un bilan solide et dont le titre se négocie sous sa valeur intrinsèque. À titre de gestionnaire de portefeuille, il travaille avec ses clients à bâtir des portefeuilles qui répondront à leurs besoins individuels. Dans ses affaires, il a souvent recours aux options. En intégrant des stratégies fondées sur les options aux portefeuilles de ses clients, il s’efforce d’accroître leurs revenus de placement, d’atténuer la volatilité des portefeuilles et d’offrir une couverture contre les fluctuations importantes des marchés ou des devises. Christopher a réussi de nombreux cours au sein de l’industrie et possède les titres de gestionnaire de placement canadien (CIM) et de gestionnaire spécialisé en produits dérivés (GSPD) en plus d’être fellow de l’Institut canadien des valeurs mobilières (ICVMMD). Par ailleurs, il a fait plusieurs apparitions dans différentes chroniques du site Business News Network (BNN), notamment les chroniques Business Day et The Close, dans le cadre desquelles il a parlé de questions entourant les opérations sur options et sur actions. Sur les marchés boursiers, la clé du succès consiste à acheter à bas prix et à vendre à prix fort. Pour certains investisseurs, des stratégies fondées sur les options peuvent contribuer à la protection du portefeuille contre les risques de baisse, à l’harmonisation des flux de trésorerie, à la majoration des rendements et à l’atteinte des objectifs fixés tout en respectant son degré de tolérance au risque. En intégrant les options à la gestion d’un portefeuille, Christopher Thom aide ses clients à atteindre leurs objectifs financiers à long terme. De nombreux clients ayant réalisé eux mêmes des opérations sur options pendant des années ont ensuite fait appel à ses conseils professionnels et celui-ci profite maintenant des liens qu’il a tissés avec eux au fil des ans.

7 articles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *